Navigation mit Access Keys

Menu principal

 

Menu principal

 

Protection de la forêt suisse (WSS)

Nous disposons à tout moment d'une vue d'ensemble de la situation phytosanitaire dans les forêts suisses.

 

 

Protection de la forêt suisse...

collabore avec les services forestiers cantonaux pour recueillir des données sur l'occurrence et l'étendue des stress biotiques et abiotiques en forêt, informer sur la situation phytosanitaire actuelle en forêt, conseiller les personnes concernées sur les questions de protection phytosanitaire en forêt et participer à la formation continue des services forestiers, du secteur vert, des étudiants et autres spécialistes.

 

 

La coordination d'activités au plan international étant de plus en plus importante, nous maintenons également un échange d'informations avec nos collègues en Suisse et à l'étranger. Ceci nous permet d'assurer le rôle de plate-forme d'information et d'interface entre la recherche et la pratique.

Nous nous considérons avant tout comme des prestataires de services.

  

L'actualité de la protection de la forêt suisse

Tout redoutables qu'ils sont, les scolytes ne peuvent pas proliférer sans entraves: 300 espèces d’ennemis naturels les tiennent en échec.

Fructification asexuelle de _Cryphonectria parasitica_, le champignon pathogène à l'origine du chancre du châtaignier. Photo: Lea Stauber, WSL

Une étude du génome entier de l'agent pathogène responsable du chancre du châtaignier permet de comprendre comment la maladie se propage.

Photo: Reinhard Lässig / WSL

Les scolytes ont infesté plus de 1,4 million de m3 de bois d'épicéa en 2020, et une nouvelle pullulation est probable en 2021.

Le pic à dos blanc (Dendrocopos leucotos), très rare, ne compte que 20 à 30 couples nicheurs. (Photo: Simon Niederbacher)

Une biodiversité élevée est importante pour l’exploitation forestière. Plus une forêt est diversifiée, mieux elle résiste aux facteurs extérieurs.